Comment devenir fonctionnaire ?

Sauf dérogation prévue par une disposition législative, les emplois civils permanents de l’Etat, des régions, des communes et établissements publics sont occupés par des fonctionnaires titulaires. Cependant, pour répondre à de nouveaux besoins il a été développé des conditions d’emploi qui dérogent au fonctionnariat.

Cet article offre une vue approfondie sur le parcours de comment devenir fonctionnaire, soulignant l’importance des concours et la diversité des métiers dans la fonction publique. Il distingue clairement les statuts de fonctionnaire et de contractuel, en mettant en lumière les avantages et les inconvénients de chacun. Les différentes catégories de concours sont expliquées, soulignant leur pertinence selon le niveau d’études et les aspirations de carrière.

Les différentes catégories de concours : de la fonction à l’emploi

Sauf dérogation prévue par une disposition législative, les emplois civils permanents de l’Etat, des régions, des communes et établissements publics sont occupés par des fonctionnaires titulaires.

La fonction publique française est structurée en plusieurs catégories de concours, chacune adaptée à différents niveaux de qualification et de responsabilité. Les catégories A, B, et C se distinguent par le niveau de diplôme requis et le type de responsabilités.

La catégorie A est destinée aux postes de cadres, nécessitant généralement un diplôme de l’enseignement supérieur. Les catégories B et C ciblent respectivement les postes intermédiaires et d’exécution, avec des exigences de diplôme moins élevées.

Les fonctionnaires sont recrutés par concours sauf dérogation prévu par la lois selon les modalités suivantes : concours externes, concours internes et troisièmes concours.

Le concours constitue le mode de recrutement de droit commun dans la fonction publique. Il permet de garantir une égalité d’accès à tous pour l’emploie public.

Les différents concours

Les concours externes, il s’agit du concours ouvert aux candidats justifiant certains diplômes ou l’accomplissement de certaines études. Le principe d’égalité ne s’oppose pas à ce que des conditions de diplômes ou d’études soient posés, sous réserves qu’elles soient en rapport avec les compétences attendues des fonctionnaires recrutés (CE, 1er février 2012, n°348806).

Les concours internes sont réservés aux personnes ayant déjà la qualité de fonctionnaire, et, dans les conditions prévues par les statuts particuliers aux agents de l’Etat, militaires, magistrats et aux fonctionnaires et agents des collectivités territoriales. Les candidats à ces concours doivent avoir accompli une certaine durée de services publics.

Les troisièmes concours sont réservés aux candidats justifiant de l’exercice pendant une durée déterminée d’une ou plusieurs activités professionnelles, d’un ou plusieurs mandats dans une assemblée élue ou d’une collectivité territoriale.

 Les exceptions aux concours

Dans certains cas, le concours s’avère une procédure trop longue. Ainsi par dérogation, le Statut général prévoit que les fonctionnaires peuvent être recrutés sans concours ou avec des aménagements :

  • dans certains emplois de la haute fonction publique, il peut avoir une nomination direct par l’éxecutif,
  • pour le recrutement de fonctionnaires de catégories C lorsque le statut particulier le prévoit,
  • les emplois politisés tel que les collaborateurs de cabinet, leur fonction étant lié au sort du ministre de rattachement,
  • les nominations aux tours extérieurs consistant à nommer directement de manière discrétionnaire des agents publics, fonctionnaires, personnes issues du secteur privé dans le but de diversifier le recrutement de la haute fonction publique.
 

Comment devenir fonctionnaire ou contractuel ? Comparaison des statuts

Le choix entre devenir fonctionnaire et contractuel est fondamental dans la fonction publique française. Les fonctionnaires se caractérisent par la titularisation d’un grade dans une hiérarchie administrative. Ils commencent à developper leur activité professionnelle dans la fonction publique du recrutement à la retraite, en progressant de manière continue. Ils sont ainsi recrutés principalement par concours, bénéficient d’une stabilité d’emploi et d’une carrière progressive au sein de l’État, des collectivités territoriales, ou de l’hospitalière. Ils sont soumis au Code général de la fonction publique, qui régit leurs droits et obligations.

En revanche,  les contractuels sont embauchés sous contrat à durée déterminée ou indéterminée, offrant plus de flexibilité mais moins de sécurité d’emploi. Leurs conditions de travail et de rémunération sont régies par les termes du contrat individuel et les règles générales applicables aux agents non titulaires. La décision entre ces deux statuts dépendra de vos aspirations professionnelles, de votre recherche de sécurité ou de flexibilité, et des opportunités disponibles dans votre domaine de compétence.

Vos questions et nos réponses

Bienvenue dans notre section FAQ, où nous répondons aux questions les plus fréquemment posées les concours de la fonction publique. Voici un aperçu clair et concis pour vous aider à mieux comprendre ce sujet important.

  • Les concours de la fonction publique sont des évaluations organisées pour recruter des fonctionnaires. Ils varient en fonction du statut et des qualifications requises pour différents corps ou cadres d’emplois.

  • Tout individu justifiant d’études ou de diplômes spécifiques peut participer aux concours externes, ce qui est une voie d’entrée pour ceux sans expérience préalable dans la fonction publique.
  • Les fonctionnaires sont recrutés principalement par concours et ont une sécurité d’emploi, tandis que les contractuels sont embauchés sous contrat, offrant plus de flexibilité mais moins de sécurité.
  1.  
Juriste droit public des affaires

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.

Partager l'article :
Nos derniers articles
S'abonner à la newsletter

Veuillez remplir les champs obligatoires*